L’assurance habitation couvre-t-elle les dommages causés par la moisissure ?

26 août 2019
Un orage en plein été, un tuyau qui éclate, une laveuse qui fuit… Personne n’est réellement à l’abri de ce genre de mauvaises surprises ni de leurs conséquences : les moisissures! Mais, êtes-vous bien assuré? Et comment éviter que les moisissures prolifèrent dans votre maison?

Les moisissures sont-elles couvertes par mon assurance habitation?

En principe, non, car les moisissures appartiennent à la catégorie des « exclusions ». En effet, un contrat d’assurance habitation de base couvre les événements « soudains » et « accidentels » comme le débordement de la baignoire ou les fuites d’un lave-vaisselle. Des protections supplémentaires ajoutées à votre contrat (avenants) peuvent couvrir d’autres types de dommages causés par l’eau (les débordements d’égouts ou l’infiltration d’eau par le toit).

Mais, dans tous les cas, vous ne pourrez réclamer les coûts de décontamination fongique à votre assureur que si les moisissures ont été directement causées par un sinistre couvert.

Pourquoi faut-il éviter la moisissure dans une maison?

Les moisissures peuvent produire des particules dangereuses pour la santé. Les personnes qui souffrent d’allergies, de maladies pulmonaires chroniques, ou qui ont un système immunitaire faible sont particulièrement à risque. Les moisissures peuvent aussi provoquer de graves dégâts dans la maison.

Les signes de moisissures à surveiller :

  • humidité ;
  • taches grisâtres, verdâtres ou noirâtres qui se multiplient sur les murs, au plafond ou autour des fenêtres ;
  • taches sur les tapis, dans les placards, sur les matelas ;
  • taches jaunâtres autour des lavabos ou sur les joints de la baignoire ;
  • de la peinture émaillée, du bois gondolé ;
  • une odeur de moisi ou de renfermé.

Comment éviter l’apparition de moisissures?

Une fois par an, inspectez l’extérieur de votre maison :

  • toiture ;
  • revêtement ;
  • entretoit ;
  • gouttières ;
  • calfeutrage ;
  • drains, etc.

Ils doivent être secs, sans impression d’humidité récente.

  • Effectuez un entretien ménager régulier et aérez toutes les pièces, même en hiver, afin de faire circuler l’air.
  • « Reniflez » souvent votre sous-sol pour détecter toute odeur suspecte (de moisi).
  • En été (période de prédilection pour les moisissures), n’hésitez pas à utiliser un déshumidificateur au sous-sol pour maintenir le taux d’humidité sous les 60 %. Si vous possédez un climatiseur, réglez-le sur la fonction : déshumidification.
Assurance habitation

Votre assurance habitation arrive bientôt à échéance?

Remplissez notre formulaire de soumission en ligne et obtenez rapidement votre prime.

Que faire lorsque vous repérez des moisissures?

  • S’il s’agit d’une petite surface, par exemple autour de la baignoire, un bon nettoyage avec un chiffon propre et de l’eau chaude savonneuse devrait suffire. Puis, asséchez bien la surface.
  • Tentez de trouver l’origine de ces moisissures.

Après un dégât d’eau, vous devriez :

  • Assécher toutes les traces d’eau et ventiler à fond durant les 48 heures qui suivent le dégât. Utilisez un déshumidificateur, si vous en avez un, et pendant le nettoyage, portez un masque et des gants pour vous protéger.
  • Si le sous-sol a été inondé ou si la surface envahie par les moisissures est importante, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée en décontamination fongique.
  • Jeter tous les matériaux détrempés et poreux (tapis, matériaux isolants, cartons, matelas…)
  • Contacter votre courtier pour déclarer les dommages.

 

Les moisissures dans une maison peuvent vite devenir un casse-tête. Au moment de souscrire votre police d’assurance habitation, parlez-en à votre courtier afin qu’il vous explique les différentes options qui s’offrent à vous.