Comment prévenir les dommages causés par l'eau en 10 étapes

8 octobre 2019
Les dégâts d’eau sont fréquents selon la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD), ils sont la cause du plus grand nombre de réclamations en matière d’assurance habitation. D’où l’importance de les prévenir en prenant les dix précautions suivantes.

1. Repérez votre entrée d’eau

Savez-vous où se trouve l’entrée d’eau de votre maison? Oui? Excellent! Maintenant, assurez-vous que les personnes qui habitent avec vous le savent également. Ainsi, elles pourront couper rapidement l’alimentation en eau si une conduite éclate.

2. Surveillez vos électroménagers

Ne partez jamais de la maison en laissant la laveuse ou le lave-vaisselle fonctionner. Veillez à ce que les tuyaux de ces électroménagers soient en bon état : remplacez-les tous les dix ans ou au moindre signe de détérioration (boursouflure, craquelure, corrosion). Le temps venu, optez pour des tuyaux renforcés d’acier tressé, plus résistants que ceux en caoutchouc selon InfoAssurance.

3. Changez votre chauffe-eau

Comme les tuyaux de vos électroménagers, un chauffe-eau doit être remplacé tous les dix ans. Alors, si le vôtre se fait un peu vieux, inspectez-le régulièrement pour vous éviter de mauvaises surprises telles qu’un sous-sol inondé, une maison humide, des murs envahis de moisissures ou un parquet qui gonfle…

4. Videz les gouttières

À l’automne, les feuilles mortes et les samares peuvent vite encombrer vos gouttières et faire en sorte qu’elles renvoient les eaux de pluie vers les fondations de votre maison, au lieu de les écouler vers la rue, la ruelle ou votre cour arrière. Alors, ne lésinez pas sur l’effort et nettoyez vos gouttières!

5. Purgez vos robinets extérieurs

Avant l’hiver, en plus de nettoyer vos gouttières, purgez les tuyaux qui alimentent vos robinets extérieurs et qui, par conséquent, risquent de geler plus rapidement : fermez, à l’intérieur, les valves qui les alimentent; puis, ouvrez les robinets extérieurs pour laisser l’eau qui reste s’échapper des tuyaux; une fois l’eau évacuée, fermez les robinets extérieurs pour l’hiver. Videz également vos boyaux d’arrosage. Vous éviterez ainsi que l’eau stagnante gèle et casse vos tuyaux.

Assurance habitation

Votre assurance habitation arrive bientôt à échéance?

Remplissez notre formulaire de soumission en ligne et obtenez rapidement votre prime.

6. En hiver, absence = prudence!

Des blocs de glace peuvent également se créer dans votre tuyauterie si vous partez pendant plus de 4 jours en hiver sans chauffer votre maison. La pression à l’intérieur des tuyaux risque d’entraîner leur éclatement et donc, d’inonder et d’endommager l’ensemble de votre propriété… Pour éviter une telle situation, quelques conseils avant de partir :

•    fermez les entrées d’eau;
•    vidangez les tuyaux;
•    demandez à une personne de confiance de visiter votre demeure durant votre absence, afin de surveiller que votre système de chauffage maintient une température suffisante. 

7. Vérifiez votre toiture

Qui dit hiver dit neige, pluie et glace. En cas d’accumulation importante de ces trois éléments de la nature, surveillez attentivement l’état de votre toit, surtout s’il est plat. En effet, de légères fissures peuvent s’y créer et laisser l’eau s’infiltrer. Votre toit peut même aller jusqu’à s’effondrer!

8. Entretenez votre végétation

Bien que les arbres autour de votre maison soient magnifiques, assurez-vous que leurs racines ne sont pas en train de s’enrouler autour de vos conduites d’eau et d’électricité. Cela pourrait endommager votre drain, vos tuyaux et votre fosse septique… Tenez-en compte lorsque vous planifiez votre aménagement paysager, en éloignant les arbres à planter de votre tuyauterie.

9. Faites vérifier l’état de votre plomberie

Vous notez des infiltrations d’eau, de l’humidité accrue dans votre maison, voire de la moisissure? Dans ce cas, demandez à un plombier de vérifier l’état de votre drain, de votre pompe d’assèchement de puisard et de votre clapet anti-refoulement. On n’est jamais trop prudent!

10. Installez des détecteurs d’eau

Les détecteurs d’eau sont conçus pour déclencher une alarme lorsqu’ils captent un certain taux d’humidité ou de légères fuites d’eau. L’idéal est donc d’en installer près de votre chauffe-eau, de votre pompe de puisard, de vos électroménagers et de vos toilettes.

 

Si, malgré ces précautions, vous constatez un dégât d’eau et qu’il est couvert par votre contrat d’assurance, appelez immédiatement votre courtier. Bien sûr, pour toute question, n’hésitez pas à nous appeler. Un de nos courtiers se fera un plaisir de vous aider.